Plan canicule

En cas de fortes chaleurs, que faut-il faire ?

Les conseils sont simples et adoptables par tous, mais surtout par les personnes fragiles les plus à risques (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes, parents de jeunes enfants…) afin de lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur :

  • Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais  (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée...) ;
  • Évitez les efforts physiques ;
  • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide ;
  • Consultez régulièrement le site de Météo-France pour vous informer et suivez les recommandations des autorités locales (préfecture ou Agence régionale de santé).

Un numéro d’information est disponible en cas d’épisode de forte chaleur (Canicule-info-service ) tous les jours de 9h00 à 19h00 : 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe).


Qui prévenir en cas de malaise ?

Si vous voyez une personne victime d'un malaise ou d'un coup de chaleur, appelez immédiatement les secours.

Les numéros d’urgence à connaître :

  • le 15 (Samu),
  • le 18 (Pompiers),
  • le 112 (numéro d’urgence unique européen).

Quels sont les signes de déshydratation ?

Petit mémo des signes d’alerte de déshydratation, notamment chez la personne âgée :

  • Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.
  • Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
  • Nausées, vomissements, diarrhée, soif.
  • Crampes musculaires.
  • Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).
  • Agitation nocturne inhabituelle.

Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) s’exposent aussi au risque de la déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment, surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées, le surplus d’eau sera éliminé.

Source : https://www.grand-est.ars.sante.fr/chaleur-et-canicule-recommandations-et-bonnes-pratiques