Le temple protestant

L’histoire

L’histoire de la communauté protestante de Montigny remonte bien au-delà de la construction du temple que l’on connaît aujourd’hui. Dès le 16ème siècle, chassés de Metz au moment de la Réforme, les protestants se réfugient à Montigny, et notamment à l’église Saint-Privat qui accueille leur premier office en 1561.

Après une période de paix relative, en butte aux incessantes persécutions, l’existence de cette communauté devint impossible, particulièrement après la Révocation de l’Edit de Nantes (1685).

À partir de 1870, l’implantation des ateliers des chemins de fer a entraîné une arrivée massive de familles protestantes, notamment d’origine germanique et venant d’Alsace, sur le territoire montignien.

Dans les années 1880, la communauté protestante ne possède toujours pas de lieu de culte propre.
La décision d’élever un temple est prise conjointement par les deux cités, dans la perspective d’une fusion Metz Sablon-Montigny.

Les travaux démarrent en 1892 et le temple, d’une grande simplicité architecturale, est inauguré, deux ans plus tard, à Noël 1894.

Cette paroisse est toujours impliquée dans la vie du protestantisme messin.

le Temple protestant

Les vitraux

La réalisation de ces vitraux commencent en 2000 et se termine en 2010, ils sont le fruit du travail du Pasteur Anne-Lise Salque et de l’Artiste-Peintre en vitrail, Yvonne Maury.

6 vitraux illustrent la naissance de Jésus au grand banquet du Royaume

  • Vitrail 1 : La naissance de Jésus
  • Vitrail 2 : Jésus marche sur l’eau
  • Vitrail 3 : Grand vitrail de pâques
  • Vitrail 4 : Grand vitrail de pentecôte
  • Vitrail 5 : La femme adultère
  • Vitrail 6 : Le Grand banquet
Vitraux du Temple protestant

L’orgue que vous pouvez admirer au dessus du Chœur a été restauré en 2009.